Les premiers habitants du Belize furent les Mayas, dont la présence est datée de la première moitié du Ier millénaire. Le Belize faisait partie d’un empire qui s’étendait à d’autres territoires de l’Amérique Centrale et en particulier au Guatemala, au Honduras et au Mexique actuels.

Vous pourrez y découvrir de nombreux sites archéologiques dont les plus importants sont Caracol, Lamanaï et Xunantunich.

Les colons espagnols ont succédé aux Mayas. Cependant, leur intérêt pour la région a été de courte durée en raison du manque de richesse minérale.

En 1638, les Britanniques se sont installés sur le site de l’actuelle Belize City introduisant pour la première fois des esclaves africains sur le territoire.

Les îles situées au large des côtes servaient quant à elles de base aux pirates britanniques.

En 1667, le traité de Madrid mit fin aux hostilités entre les Britanniques et les Espagnols et la souveraineté de l’Angleterre y fût reconnue.

En 1862, la Couronne érigea le Belize en colonie sous le nom de Honduras Britannique.

 

En 1981, le Belize a finalement obtenu son indépendance du Royaume-Uni et est devenu un État souverain, prenant le nom de Belize.

Le Belize est devenu une destination touristique populaire en raison de sa beauté naturelle, de ses récifs coralliens et de sa culture diversifiée. De nombreuses activités ravissent les vacanciers telles que des plongées extraordinaires à la réserve Marine d’Hol Chan et Shark Alley, la découverte de grottes pleines d’artefacts laissés par les mayas, ou la visite de pyramides au coeur de la jungle.

Aujourd’hui, le Belize est une démocratie parlementaire avec une économie en développement et une population composée de divers groupes ethniques, y compris les Créoles, les Mayas, les Garifunas et les Mestizos.